11 oct. 2017

Coup de coeur: D'abord ils ont tué mon père.

Catch me if you can boy


D'abord ils ont tué mon père raconte l'histoire vraie de Loung Ung, activiste américano-cambodgienne, ayant survécu au régime des Khmer Rouges et de leurs atrocités. 




Derrière la caméra, nous retrouvons Angelina Jolie. Le film a été co-écrit par Angelina Jolie et Loung Ung, elle-même. Le rôle principal est interprété par Sareum Srey Moch, celui de son père est joué par Kompheak Phoeung et celui de sa mère par Sveng Socheata. Le film est disponible exclusivement sur Netflix.

catch me if you can boy

ANGELINA JOLIE, RÉALISATRICE. 


Nommée ambassadrice de bonne volonté en 2001, Angelina Jolie n'a pas cessé de lutter contre les inégalités depuis tant d'années. En 2012, elle endosse la casquette de réalisatrice pour dénoncer le conflit absurde et sanglant qui a sévi en Bosnie entre 1992 et 1995. Avec Aux Pays du Sang et du Miel (bal-kan), la réalisatrice aborde un film, flirtant à la limite du documentaire, basé sur des témoignages. Angelina Jolie se révèle être activiste du souvenir. 

LOUNG UNG, SURVIVANTE.


À travers le regard de Sareum Srey Moch, jouant le rôle de Loung Ung, Angelina Jolie revient sur le génocide sanglant perpétué au Cambodge entre 1975 et 1979. Un choix narratif surprenant mais audacieux. Avec impuissance et fascination, nous observons le comportement de Loung Ung et vivons ses réactions. Rapidement, nous passons de l'innocence à la survie, la discipline et l'incompréhension. 

L'INNOCENCE VOLÉE.


Les horreurs sont réelles et brutes. Sous nous yeux médusés, le film se heurte au documentaire. Rapidement, nous nous identifions aux personnages et nous ne pouvons pas rester indifférents. La tension et la peur sont palpables. Même si le film ne flirte pas avec le voyeurisme, nous suggérons et la douleur devient omniprésente.

UNE LEÇON DU PASSÉ.


Le génocide des Khmer Rouges est reconnu mais il reste mystérieux. Depuis 2010, il est enseigné dans les écoles cambodgiennes. Avec Loung Ung, devenue activiste pour les Droits de l'Homme, Angelina Jolie s'érige comme porte-parole du souvenir. Pour rappel, en quatre ans, un quart de la population cambodgienne a été massacré, soit 2 millions de personnes. 

catch me if you can boy

catch me if you can boy

MON AVIS


Sans surprise, je vous recommande le film. Bien évidemment pour l'apprentissage et le souvenir d'une part de notre histoire mais aussi pour apprendre des erreurs du passé. 










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire