12 mars 2017

Top 10 des ingrédients cosmétiques à éviter #GoGreen

Catch me if you can boy
Listing des ingrédients cosmétiques à surveiller.

Des ingrédients dangereux polluent nos cosmétiques. Lorsque l'on décide de s'orienter vers une consommation plus saine et plus verte, il faut scruter en long et en large la liste des composants. Je vous rassure, vous n'avez pas besoin d'un doctorat en cosmétologie pour repérer les ingrédients à éviter. Des ingrédients néfastes ont été supprimé et interdits de nos cosmétiques mais des dizaines d'autres continuent de nous polluer. Aujourd'hui, je m'attarde sur 10 ingrédients présents dans notre salle-de-bain, sachant que la liste que je vous propose n'est pas exhaustive. 


À la chasse!


Les dérivés de la pétrochimie
Les huiles pétrochimiques comme la paraffine ou la vaseline et certains alcools bouchent les pores de la peau. L'industrie cosmétique les utilise pour limiter les pertes naturelles en eau et garder une peau artificiellement hydratée.
INCI: Isopropanol, méthanol, butanol et éthanol pour les alcools. Paraffinum, liquidum, Petrolatum, Cera microcristallina, mineral oil, etc. pour les huiles pétrochimiques

Les sulfates
Dérivés du soufre, ils sont sensibilisants, desséchants et irritants. Ils sont généralement présents dans les gels douche, les shampoings, les savons et dans certains masques et gommages pour le visage. L'industrie cosmétique l'utilise comme agent lavant. 
INCI: Sodium coco sulfate, ammonium lauryl sulfate, sodium laureth sulfate, sodium lauryl sulfate, sodium myrte sulfate, etc. 

Les silicones et les quats
En plus d'être néfastes pour l'environnement, ils sont occlusifs et empêchant la peau et les cheveux de respirer. On les trouve dans énormément de produits (des soins capillaires au maquillage, en passant par les soins du visage, etc.). L'industrie cosmétique l'utilise pour donner généralement un aspect lissant à vos cheveux et à votre peau.
Reconnaissable facilement par les suffixes -cone ou -xane et -monium

Les agents de conservation
Ils sont allergisants, cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques (c'est-à-dire nocifs pour la reproduction). On les retrouve principalement dans les soins hydratants et le maquillage.
INCI: Butylhydroxyanisole (BHA) et butylhydroxytoluène (BHT).

Les conservateurs suspects
Les parabènes que nous retrouvons dans des tumeurs du sein. Les études n'étant pas claires, il vaut mieux appliquer le principe de prudence et les éviter. Fuyez également les composés organohalogénés  qui contiennent du chlore, de l'iode ou du brome, ainsi que les libérateurs de formaldéhydes suspectés d'être cancérigènes. 
INCI: Butylparaben, Methylparaben, Ethylparaben, Propylparaben, E214 à E219, Parahydroxybenzoate de propyle et Parahydroxybenzoate de methyl. 

Les colorants synthétiques 
Les études ont démontré que la quasi-totalité d'entre eux sont cancérigènes. Ils sont présents dans la plupart des cosmétiques et le maquillage. 
Reconnaissable par une lettre suivie d'un numéro. 

Les parfums artificiels
Ils sont très allergisants et irritants. Ils sont soupçonnés d'être des perturbateurs endocriniens et cancérigènes.
Reconnaissable par l'appellation parfum ou fragrance.

Propylène glycol et polyéthylène glycol
La survenue d'une intoxication aigüe accidentelle au propylène glycol chez un enfant de 2 ans a souligné la toxicité de cet agent chimique. Ils sont présents dans les ¾ des cosmétiques disponibles sur le marché. L'industrie cosmétique l'utilise pour apporter plus ou moins de consistance à une crème et de la douceur. 

DEA, MEA et TEA
Ils sont suspectés d'être cancérigènes. Ils sont d'ailleurs interdits au Canada. Nous les retrouvons principalement dans les soins solaires, les savons, les shampoings et les vernis à ongles. 

Triclosan
C'est un chlorophénol, un puissant antibactérien et antifongique. C'est un perturbateur endocrinien potentiellement cancérigène. Ils sont présents dans les déodorants et les dentifrices. 


Catch me if you can boy
Fiche récapitulatif à enregistrer et/ou à imprimer 😉

Avez-vous développé des allergies et des réactions en utilisant des cosmétiques? 
Êtes-vous sensibles à une consommation plus verte?
Quelles sont vos astuces pour les bannir définitivement de votre salle-de-bain?






24 commentaires:

  1. Ah les sulfates mon ennemi mortel....
    C'est un vrai calvaire de trouver des produits sans sulfates, sans noix de coco ou dérivé et sans raison ou pectine.
    Résultat je suis au naturel, je profite pas de crèmes, de soins et de maquillage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi évites-tu la noix de coco? Je pense qu'il est possible de se maquiller et de prendre soin de soi sans ce genre d'ingrédients. As-tu déjà essayé de réaliser tes propres produits? as-tu essayé les produits végans?
      Bon dimanche 😘

      Supprimer
  2. Merci pour ton article à chaque fois je me demande si mes produits sont bons mais je ne sais pas où chercher !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je peux rendre service 😜N'hésites pas à enregistrer le récapitulatif dans ton smartphone ou de l'imprimer et de l'utiliser lorsque tu réalises tes achats.
      Bon dimanche 😘

      Supprimer
  3. Allez hop, article mis directement en favoris ! J'adore ce genre de fiche et récap' de tous ce qu'il faut éviter, merci bien ma belle !
    Des bisous
    Blue Althea

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'en prie, merci à toi! N'hésites pas à enregistrer le récapitulatif sur ton smartphone lorsque tu visionnes l'article depuis celui-ci, ça te permettra de revoir la liste lors de ton shopping
      Bon dimanche, prends soin de toi 😘

      Supprimer
  4. C'est pour ça que je me suis mise à la Slow Cosmétique ;-)
    Merci pour cet article instructif

    Axelle
    www.axellemonnier.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Axelle! Je m'y mets également mais je veux terminer les produits que je consomme pour éviter le gaspillage.
      Bonne soirée 😘

      Supprimer
  5. Je suppose que cet article mettait un peu dédié ????enfin, maintenant je n'ai plus le droit à l'erreur et je crois que mes courses vont durer des heures et des heures.... encore un super article. Continues comme ça. J'adore 👍😜

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Sandrine, disons que notre discussion m'a rappelé que j'avais commencé à rédiger cet article et que tu m'as encouragé indirectement à le finir et à le publier, merci à toi! 😘 Tu verras, la première fois est longue mais dès que les réflexes s'installent, ça va pus vite et ici ce n'est qu'une liste pour les cosmétiques (du shampoing au maquillage).
      Bonne soirée 😘

      Supprimer
  6. Cet article est très intéressant! C'est vrai que je ne regarde pas souvent les ingrédients des produits de salle de bain mais c'est vrai que beaucoup sont nocifs pour la peau. Merci pour ce récap, je le garde sous le coude pour mes prochaines courses :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi Cynthia! Il y a peu de temps, je lisais les résultats d'une étude scientifique qui dénonçait la dangerosité des bains pris avec des boules effervescentes contre la flore intime, que la répétition et la fréquence peuvent engendrer des troubles de fécondité, voir des cancers. Au final ce qui est très dangereux c'est le cocktail explosif de l'ensemble des produits qu'on utilise, la fréquence ainsi que le long terme.
      Bonne soirée 😘

      Supprimer
  7. Je ne sais pas si c'est moi ou si c'est plus général, en tout cas, je jette systématiquement un œil sur la compo avant d'acheter.
    Malheureusement, l'huile minérale est très courante en grande surface (le petit marseillais, Garnier...) cela arrive dès la deuxième position...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourtant c'est facile de trouver des soins naturels en grande surface, certes il n'y a ni l'embarras du choix ni une belle position dans les rayons mais la majorité des grandes surfaces commercialisent le savon de Marseille, le vrai de vrai qui contient 4 ingrédients naturels. Tu as bien raison de jeter un oeil sur la composition et je t'encourage à continuer. Bonne soirée 😘

      Supprimer
  8. Je n'ai jamais fait de réactions allergiques à des cosmétiques et je t'avoue que je ne me suis jamais intéressée à une consommation plus "green". En tout cas, ton post est intéressant et je sais maintenant ce que je dois regarder sur l'étiquette.
    Bises, à bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Lice, je t'avoue que parfois, je ne fait pas attention à la composition, particulièrement pour le maquillage mais j'ai eu le déclic pour une consommation plus verte lorsque j'ai commencé à m'intéresser à l'écologie, aux études scientifiques sur les conséquences de l'industrialisation etc. Je me souviens parfaitement de la première étude que j'ai lu qui parlait d'une femme atteinte d'un cancer du sein et dont l'analyse de la tumeur a révélé qu'elle contenait des parabènes et autres substances chimiques, et à ce moment précis, j'ai eu un déclic - sans doute engendrer par la peur -.
      J'ai adopté certains gestes plus verts et à long terme j'ai constaté qu'ils étaient aussi plus économiques (exemple: se démaquiller à l'huile plutôt qu'aux lotions et aux cotons.).
      J'espère sincèrement que l'article a pu t'être utile, bonne soirée 😘

      Supprimer
  9. Ton article est génial ! Merci du partage :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Emilie, merci beaucoup! j'ai eu peur qu'il soit mal accueilli par mon comportement qui n'est pas irréprochable .
      Je tends vers une consommation plus verte et j'emporte avec moi, mes lecteurs et mes lectrices dans l'expérience et j'espère sincèrement que cet article a pu être utile.
      Bonne soirée 😘

      Supprimer
  10. It's really interesting! Very useful post!
    www.recklessdiary.ru

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello, thank you so much! I hope I was able to help you
      Have a nice day 😘

      Supprimer
  11. J'ai aussi une liste comme ça de produits, depuis que j'ai pris conscience de tout ça j'essaie de me tourner dans des produits plus naturels et moins transformés. Surtout que je me suis aussi embarqué sur une démarche zéro déchet donc du quoi tout ces produits sont vraiment de plus en plus loin de mes idées
    Bonne soirée
    Mélanie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Mélanie,
      Merci pour ton soutien! C'est difficile de se lancer vers une démarche zéro déchet, particulièrement quand les mauvaises habitudes sont ancrées dans notre routine mais relevons le challenge ensemble ;)
      Bonne semaine 😘

      Supprimer
  12. Tout ce qu'on appelle les perturbateurs endocriniens.
    Vive donc le savon de Marseille et pour le ménage, le vinaigre blanc :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, vive les produits naturels! En plus, je trouve qu'ils sont beaucoup plus efficaces!
      Bonne soirée 😘

      Supprimer