29 mars 2015

Coup de coeur: Divergente 2 - L'insurrection



La société est divisée en cinq factions (les Erudits, les Altruistes, les Audacieux, les Sincères et les Fraternels). Tris est née chez les Altruistes. A la suite de son examen, elle choisit de rejoindre les Audacieux en cachant sa véritable nature: elle est divergente. Chez les Audacieux, elle rencontre Quatre, un jeune homme comme elle. Elle se fait des amis dont une meilleure amie, Christina. Jeanine, patronne des sociétés et érudite, crée un sérum qui transformera les Audacieux en robot-Rambo pour attaquer les Altruistes. Tris et Quatre tentent de sauver leurs familles et leurs amis et réussissent à déjouer les plans de Jeanine. Tris perd ses parents dans la bataille, tue un ami très proche et sauve son frère. Ensemble, Tris et Quatre s'enfuient chez les fraternels.




Dans un monde post-apocalyptique, Tris et Quatre partent à la recherche d'alliés pour secourir leurs amis et déjouer les plans de Jeanine. Cette dernière souhaite éliminer tous les Divergents. Au coeur de cette nouvelle intrigue, un objet retiendra toutes les attentions. Les personnages principaux devront affronter le passé et s'unir.

Aux commandes de ce deuxième volet nous retrouvons le réalisateur Robert Schwentke (RED). Dans le rôle de Tris, l'actrice Shailene Woolley (Aimee Finicky dans The Spectacular Now) ne fait plus qu'un avec son personnage, accompagnée de l'acteur Theo James (David dans Underworld: Nouvelle ère) pour le rôle de Quatre.



Dans ce nouveau volet, il ne faut pas s'attendre à une adaptation du roman mais à une inspiration. Je suis déçue par la représentation des factions. Dans le premier volet, nous avons pu découvrir les rites, les coutumes et la culture des Audacieux ainsi que des Altruistes. Dans ce nouveau volet, il n'est rien de tout ça. Je suis également déçue par la relation de Tris et de Quatre. Ils s'aiment, se disputent, s'aiment, etc... Néanmoins, je fus agréablement surprise par le comportement de Tris, elle est moins pleurnicharde et plus courageuse. Il y a également plus d'actions et elles sont recentrées sur l'intrigue principale. Il y a eu un énorme effort sur la mise en forme, notamment sur les costumes et la musique. Si avec le premier volet de Divergent, nous étions assommés de musique, dans celui-ci nous le sommes pas. De plus, on peut clairement distinguer les factions par leurs costumes. Ainsi les Sincères  sont habillés en noir et blanc, en vue de la signification des couleurs, elles correspondent parfaitement aux caractéristiques de cette faction.

Il est vrai que la trilogie est souvent comparée à Hunger Games. Pour ma part, ça ne me dérange pas, j'aime les histoires héroïques. J'ai apprécié ce deuxième opus, au point de le voir deux fois! Je vous le recommande mais moins que les livres.








1 commentaire:

  1. Je n'ai pas lu les livres, et vu que très récemment le 2. Et je dois avouer que je n'ai pas du tout aimé .. Bon j'étais pas déjà fan de Divergente au premier volet, j'aimais bien mais voila sans plus. Le deuxième étais vraiment bizarre, et pour le coup l'amoureux Tris Quatre est vraiment bof, plat .. Je trouvais que y'avait pas d'amour en fait. après c'est pas le but même du scénario, mais bon ça compte !
    xx,Clémence

    RépondreSupprimer