9 sept. 2014

Nos étoiles contraires

DU LIVRE AU FILM
Hazel et Gus, sont deux adolescents extraordinaires et anti-conformistes, ayant un humour à toutes épreuves. Ils se rencontrent à un groupe de soutien pour les malades du cancer, "littéralement au cœur de JC" Patrick, Nos étoiles contraires.




Après la réalisation de son premier film (Stuck In Love), le jeune réalisateur, Josh Boone, s'est lancé dans l'adaptation cinématographique du roman à succès Nos étoiles contraires de John Green. Shailene Woodley (Divergente) est mise en avant dans le rôle de l'héroïne, Hazel Grace Lancaster, au côté d'Ansel Elgort (Divergente) qui joue le rôle du petit ami, Augustus Waters. Le rôle du meilleur ami d'Augustus, Isaac, est interprété par l'acteur Nat Wolff (Admission) qui a fait ses débuts sur les planches Off-Broadway.
WeHeartIt
Le film a déjà emporté pas mal de succès, notamment la première place du box office américain dès sa sortie en récoltant la somme de 48,2M$. Son succès est dû à celui du livre. Cinq mois avant sa sortie en France, les fans attendaient impatiemment la sortie du film, le buzz autour de cette sortie a relancé l'intérêt pour le livre et ainsi a propulsé ce dernier au TOP des ventes et la récente sortie du film au cinéma a augmenté le prix du livre.
Concernant la mise en scène, j'ai retrouvé les codes des films et des sagas à succès américaines. A l'écran, le cancer est survolé. Si dans le livre, on pouvait sentir l'importante de jeter un regard différent sur la maladie et la volonté de provoquer une remise en question sur le regard qu'on en a, ainsi qu'une meilleure compréhension de celle-ci, le film banalise la maladie pour mettre en avant la relation amoureuse entre Hazel et Augustus. De plus, à part, la mise en valeur de la relation amoureuse entre Augustus et Hazel, les liens, la personnalité, le caractère et l'importance des autres personnages deviennent mineures.
Est ce que je recommanderai le film?
 Non. Ce film cible une publique adolescent ou de personnes aimant les histoires d'amour. Certaines histoires méritent de rester que sur du papier, même si c'est agréable d'avoir une représentation physique de nos personnages préférés. Lorsque j'ai lu Nos étoiles contraires, il est vrai que l'histoire d'amour entre Hazel et Augustus était plaisant à lire mais j'ai aimé que l'humour dédramatise la maladie pour en faire quelque chose de beau mais dans le livre, on sentait la présence de la mort, de la fatalité et de la maturité des personnages. On ne pouvait pas ressentir ce qu'ils pouvaient ressentir mais on pouvait essayer de les comprendre. Lorsqu'on regarde le film, on ne peut avoir que des préjugés. Ce que j'ai également aimé dans le livre et que je n'ai pas vu à l'écran, c'est qu'on pouvait que derrière une personne qui sait qu'elle va mourir, il y avait une peur, pas celle de la mort mais celle de ne plus exister. Le film manque cruellement de profondeur dans la mise en scène.
WeHeartIt
"Le monde n'est pas une usine à exaucer les vœux." Nos étoiles contraires de John Green.

Et vous, qu'en avez-vous pensé?



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire